mar.

24

mai

2016

4 éléments clés pour accroître vos réservations et faire décoller votre chiffre d’affaires !

Que vous soyez moniteur de canyoning, proposiez des croisières en voilier, organisiez des  visites de vignobles, offriez des séances de pilates ou encore des soins du corps, vous avez tous en commun le même objectif : avoir le plus de réservations (ou rendez-vous) possibles, de sorte à ce que votre taux de remplissage se rapproche toujours plus de 100%.

Pour atteindre cet objectif, vous devez faire connaître vos services. En utilisant les bons leviers d’acquisition, vous y arriverez ! Notre partenaire MyRezApp vous donne dans cet article 4 conseils pour augmenter vos réservations.

1. Quels leviers pour augmenter vos réservations ?

a. La communication « online »

En France, on passe en moyenne 5,1 heures par jour sur Internet (dont 1 heure sur mobile). Etre présent sur la toile est donc indispensable !

 

Quand on parle de présence en ligne, on ne parle pas uniquement d’avoir un site Internet, car avoir un site web n’est pas toujours suffisant, notamment lorsque l’on débute.

 

Il existe plein de supports à exploiter comme :

Les réseaux sociaux

• Les sites d’avis

• Les plateformes de mise en relation ou réservation (également appelées « marketplaces »)

• Les régies publicitaires (Adwords, Bing Ads, Facebook Ads…)

• Etc.

La liste est longue ! Bien sûr, en fonction de votre activité, tous ne seront pas adaptés. Pour savoir ce qui fonctionne (ce qui ramène des clients), n’hésitez pas à tester un maximum de supports. C’est en cherchant que l’on trouve !

b. La communication « offline »

Outre les leviers en ligne que nous venons d’évoquer, les leviers hors ligne, notamment certains « classiques », fonctionnent toujours. 

 

On peut citer par exemple :

• Flyers et brochures

• Street marketing

• Evénements/journées portes ouvertes

• Partenariats avec d’autres entreprises

• Etc.

 

Là encore la liste est longue. Ces différentes techniques ont tendance à être oubliées au profit du marketing en ligne alors que les deux sont complémentaires.

2. Zoom sur votre site web : cet outil au service de vos réservations

Nous avons listé différents leviers que vous pouvez actionner pour vous faire connaître et ainsi développer votre chiffre d’affaires. Avoir un site web en fait partie. Voyons maintenant comment votre site peut être une formidable « machine à réservations » !

 

Votre site Internet est un VRP disponible 7j/7, 24h/24. Il est là pour répondre aux questions et besoins de vos prospects et clients. Afin qu’il soit le plus efficace possible, il doit être soigné et parfaitement structuré, que ce soit en termes de design, d’ergonomie ou de contenu.

Quelles sont les bases d’un bon site web ?

Un bon site c’est un site qui capte l’attention des internautes, les retient et les incite à passer à l’acte. Pour cela, il doit répondre à certains standards.

a. Un design soigné et « responsive »

Il est important de soigner le design de votre site car c’est l’image de votre entreprise qui est en jeu. Il faut faire bonne impression dès le départ.

 

Par ailleurs, votre design doit correspondre à votre métier et aux codes de votre secteur. Vous imaginez bien que le site d’un salon de coiffure qui fait davantage penser à celui d’un garagiste aura peu de chance de convaincre !

 

Enfin, on a tendance à utiliser son appareil mobile (smartphone ou tablette) plutôt que son ordinateur pour tout un tas de choses, notamment les achats et réservations en ligne. Il est donc évident qu’un site non responsive (optimisé pour un usage mobile) est un site qui fait perdre des clients !

b. Des messages clairs qui « parlent » à vos cibles

Les internautes accordent généralement peu de temps à un site web (15 secondes en moyenne) et le parcourent « en diagonale ». Vous devez donc les séduire très rapidement et les retenir ! Pour cela il faut capter leur attention avec des accroches claires et percutantes, allant à l’essentiel.

 

L’internaute doit comprendre en quelques secondes ce que vous proposez et, surtout, à qui vous le proposez. C’est important car, selon son âge, sa catégorie socio-professionnelle (CSP), ses hobbies etc., chacune de vos cibles aura un fonctionnement et des réactions propres. Vous devez donc adapter vos messages, qu’ils soient textuels ou graphiques, à chacune d’entre elles.

Une fois son attention captée, l’internaute aura tout le loisir de découvrir en détails vos contenus. Ceux-ci doivent être pertinents par rapport à vos cibles et authentiques (rédigés par vos soins, avec vos propres mots).

c. Une ergonomie soignée et une navigation simple

On l’a vu, les internautes sont pressés. Un visiteur doit donc trouver en un rien de temps ce qu’il vient chercher. Pour cela, vous devez structurer vos contenus de façon logique et cohérente. 

 

La navigation de votre site doit être simple et intuitive afin que les informations clés soient facilement accessibles. L'internaute ne doit pas se demander sur quelle page il va trouver l'information souhaitée ; il doit le comprendre d'emblée. Oubliez donc les pages (trop) profondes auxquelles on accède seulement après moult clics !

3. CTA et réservation en ligne, un mix gagnant pour un max de réservations !

Vous parvenez à capter l’attention des internautes et à les retenir sur votre site, mais arrivez-vous à les transformer en clients ? C’est une question cruciale car c’est bien à ça que votre site doit servir. Pour cela, il doit faciliter la réservation de vos prestations !

a. Pourquoi utiliser des CTA (ou Call-to-Action) ?

− CTA ? Call-to-Action ? C’est quoi ça encore, un jeu vidéo à la mode ?

− Mais nooonnn ! Pas du tout ! Un Call To Action (ou « Appel à l’Action » en français) c’est un lien hypertexte, un bouton ou tout autre élément visuel incitant les internautes à faire une action (s’inscrire, réserver, appeler etc.). N'hésitez pas à utiliser pour cela l'élément Bouton d'action de Jimdo.

 

Vous devez pousser les internautes à agir, sans quoi vous ne les transformerez pas en clients. Les études prouvent que les Call To Action favorisent le taux de conversion.

 

Une conversion est un objectif poursuivi à travers votre site web, dans votre cas : une réservation ou un rendez-vous.

 

Dites clairement aux internautes ce que vous attendez d’eux. Préférez l’impératif et/ou la première personne du sujet pour les impliquer davantage : « Prenez rendez-vous », « Je réserve ma séance » etc.

 

Exemple :

b. Pourquoi offrir à vos clients la possibilité de réserver en ligne ?

Au-delà des CTA, permettre à vos clients de passer rapidement à l’acte, en réservant directement et instantanément en ligne, c’est un atout indéniable !

 

D’une part cela simplifie et fluidifie la réservation. D’autre part, c’est un peu comme avoir une « centrale de réservation » disponible 7j/7 24h/24. A ce titre 35% des réservations des utilisateurs MyRezApp ont lieu en dehors des heures d’ouverture ! 

 

Il serait dommage de s’en priver, surtout que 70% des internautes plébiscitent la réservation en ligne !

 

En proposant un moteur de réservation en ligne sur votre site, vous facilitez la tâche à de nombreuses personnes voulant réserver chez vous. Il existe des solutions clé en main et gratuites (c’est le cas de MyRezApp), alors profitez en !

4. Avoir des réservations c’est génial ! Les sécuriser c’est encore mieux !

Lorsque l’on travaille sur rendez-vous ou réservation, il y a généralement un phénomène que l’on connaît bien : les clients « poseurs de lapins ». Vous savez, ces clients qui ont réservé et que vous attendez en vain le jour J. Il n’y a rien de plus frustrant que de perdre du temps et de l'argent.

 

C’est pénible mais ce n’est pas si grave. Il y a des moyens de remédier à cela. Voilà quelques conseils pour lutter contre ces absences abusives.

 

a. Rédigez des CGV et conditions d’annulation pertinentes

 

Les Conditions Générales de Vente (CGV), et plus particulièrement les conditions d’annulation sont la première étape. Cet exercice est plus difficile qu’il n’en a l’air dans la mesure où elles doivent vous « protéger » au maximum tout en étant suffisamment souples pour ne pas faire fuir les clients.

 

L’objectif est de trouver un bon compromis qui tient compte des contraintes qui vous sont propres. Une fois vos Conditions définies, assurez-vous que vos clients en aient connaissance avant de réserver, afin d’éviter tous désagréments.

b. Envoyez des rappels par e-mail ou SMS

La veille de la prestation, envoyez une petite « piqûre de rappel » à vos clients, par e-mail ou SMS. Cela ne fait jamais de mal et les têtes-en-l’air apprécieront.

 

Avec un système de gestion des réservations comme MyRezApp, ces rappels sont automatiques et permettent de diviser par 5 en moyenne le taux d’absences injustifiées.

c. Prélevez un acompte au moment de la réservation

Le fait de payer un acompte (ou plutôt des arrhes) réduit fortement la probabilité d’une absence injustifiée. Si votre client a déjà réglé une partie de la prestation, il n’annulera qu’en « cas de force majeure ».

 

Encore faut-il qu’il puisse payer cet acompte de façon aisée. Les chèques qui restent quelques jours dans le sac à main parce que l’on oublie de les poster ou les virements bancaires, ce n’est pas ce qu’il y a de plus instantané.

 

Opter pour un système de réservation en ligne couplé à un module de paiement pour le règlement des arrhes est aujourd’hui la solution la plus efficace, aussi bien pour vous que pour vos clients. C'est possible avec MyRezApp

 

Avec cette méthode le taux d’absences non déclarées est proche de zéro !

Participez à notre prochain webinar pour en savoir plus !
Si vous souhaitez en savoir plus sur MyRezapp, si vous avez des questions particulières sur comment générer plus de réservations sur votre site, participez au webinar qui aura lieu le Mardi 07 Juin à 10h30 ! Nous illustrerons tout cela avec des cas concrets.

Maëlla Dégras 

Cofondatrice & CEO de MyRezApp

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Sebastien (mardi, 24 mai 2016 16:45)

    Comme d'habitude, de supers conseils - www.passionvanille.com

  • #2

    Paul (jeudi, 26 mai 2016 19:38)

    Très interessant! Surtout la partie ergonomie du site internet.

  • #3

    Mabila (jeudi, 08 septembre 2016 23:02)

    Cool les conseils elle sont trop cool